CIEM
 
Fermer la fenêtre
Transférer cette page par email :
 
Destinataire 1 (email)
Destinataire 2 (email)
Destinataire 3 (email)
Destinataire 4 (email )
 
Votre nom
Votre adresse email
 
Corinne GATEL
Les tableaux exposés ici appartiennent pour la plupart à la série de tableaux « Le Sacre après Pina », hommage à la danse et à la célèbre chorégraphe allemande Pina Bausch. Corinne Malfreyt-Gatel évoque à travers le mouvement des corps l’éternel retour des choses, de la disparition à la renaissance, de l’aboutissement au recommencement. Dans ce contexte, le printemps qui symbolise l’éternel renouvellement est une thématique chère à l’artiste. Le bourgeonnement, la naissance des fleurs, l’éclosion d’une nature jeune et forte, mais aussi plus métaphoriquement la naissance de l’amour, des parades amoureuses, des tendres tentatives d’approches, des danses de séduction constituent les images et références où vient puiser l’artiste. Forte de ce panel de sensations, Corinne Malfreyt-Gatel s’exerce ensuite sur la toile à retranscrire ces arrêts dans le temps en créant des effets de matière – coulures ou épaisseurs de peinture sur le fond, ajouts de grain de sable, traits de crayons marqués – qui viennent tout en finesse suggérer des silhouettes aux dominantes gris-bleu à l’image du renouveau du ciel de printemps. Fascinée par la dimension théâtrale et performative de la création artistique, Corinne Malfreyt-Gatel réalise, parallèlement à sa production picturale, des actions en public, des lectures de poèmes sur fond de musique ou des tableaux « en live », moments précieux durant lesquels se cristallise la notion d’échange, d’émotions vécues ensemble et partagées. Ainsi, le tableau exposé à l’accueil est une de ces toiles les plus récentes, « une Carmen » créée dans le cadre d’une collaboration artistique pour une nouvelle production du célèbre opéra de Bizet (Fort du Vert Galant, Wambrechies (59), spectacles juin 2016)