CIEM
 
Fermer la fenêtre
Transférer cette page par email :
 
Destinataire 1 (email)
Destinataire 2 (email)
Destinataire 3 (email)
Destinataire 4 (email )
 
Votre nom
Votre adresse email
 
Bienvenue Nous vous invitons à lire ici des articles clairs, concrets et efficaces, rédigés par les membres de l’équipe médicale du CIEM. Notre volonté est de vous sensibiliser à travers une information fondée sur nos compétences et notre expérience.
Bonne lecture.
L’équipe médicale du CIEM.

Le calendrier des vaccinations et les recommandations vaccinales chez l'adulte

Le calendrier vaccinal français est révisé chaque année. Cette révision est nécessaire du fait de la mise à disposition de nouveaux vaccins, de l'évolution de l'épidémiologie des maladies infectieuses et de l'application des recommandations internationales. En 2013, le Comité technique des vaccinations du Haut Conseil de la Santé publique a engagé une réflexion visant à une mise à plat complète du calendrier vaccinal avec un double objectif : assurer à tous les âges de la vie une protection optimale en n'administrant que le strict nombre d'injections vaccinales nécessaires et rendre le nouveau calendrier plus facilement lisible et mémorisable, donc applicable.

Vaccination contre Diphtérie, tétanos, poliomyélite

Proposer des rappels de vaccin à âge fixe plutôt qu'à intervalles fixes est plus facile à mémoriser. Les données scientifiques et épidémiologiques accumulées au cours des dernières années permettent d'affirmer que la durée de protection conférée par ces vaccins va bien au-delà de 10 ans. L'intervalle entre les rappels de vaccin chez l'adulte est donc porté de 10 à 20 ans. Toutefois, à partir de 65 ans, cet intervalle reste à 10 ans du fait de l'immunosénescence.
Les rappels de l'adulte sont désormais recommandés aux âges fixes de 25 ans, 45 ans et 65 ans, puis à 75 ans, 85 ans, etc. (intervalle de 10 ans à partir de 65 ans), en utilisant un vaccin combiné tétanique, poliomyélitique et diphtérique à dose réduite d'anatoxine (DTPolio).

Vaccination contre la coqueluche

Afin d'améliorer la protection des petits nourrissons contre la coqueluche, alors qu'ils sont habituellement contaminés par un adulte et le plus souvent un des parents, l'administration d'un rappel coquelucheux combiné DTCa Polio est recommandé à 25 ans (période de fécondité maximale).

La vaccination contre la coqueluche est également recommandée chez les adultes susceptibles de devenir parents dans les mois ou années à venir (stratégie du cocooning).

Ainsi, à l'occasion d'une grossesse, la vaccination est recommandée pour les membres de l'entourage familial (enfant qui n'est pas à jour pour cette vaccination, adulte qui n'a pas reçu de vaccination contre la coqueluche au cours des cinq dernières années), selon les modalités suivantes :

  • durant la grossesse pour le père, la fratrie et, le cas échéant, l'adulte chargé de la garde du nourrisson pendant ses six premiers mois de vie ;
  • pour la mère en post-partum immédiat (l'allaitement ne constitue pas une contre-indication à la vaccination anticoquelucheuse).

Chez l'adulte, le délai minimal séparant une vaccination DTPolio de l'administration du vaccin quadrivalent DTCa Polio peut être ramené à deux ans.
En l'état actuel des connaissances, il n'y a pas lieu d'administrer plus d'une dose de vaccin quadrivalent DTCa Polio chez l'adulte.
L'amélioration de la couverture vaccinale chez les adultes et le renforcement de la stratégie du cocooning devraient contribuer à la réduction de la circulation de la bactérie dans l'entourage des nourrissons et, au final, à leur protection indirecte.

Calendrier des vaccinations chez l'adulte

En conclusion le schéma vaccinal recommandé chez l'adulte en 2016 est

  • à 25 ans : une dose de DTCa Polio (Repevax) ou, si la personne a reçu une dose de vaccin coquelucheux depuis moins de 5 ans, une dose de DTPolio (Revaxis) ;
  • à 45 ans : une dose de DTPolio (Revaxis) ;
  • à 65 ans : une dose de DTPolio ;
  • à 75 ans, 85 ans, etc. (intervalle de dix ans au-delà de 65 ans) : une dose de DTPolio.

Dans la période de transition entre l'ancien et le nouveau calendrier vaccinal, un tableau (voir ci-dessous) précise les conditions de la poursuite de la vaccination pour toute personne ayant reçu des vaccins avant la mise en place de ce dernier. Compte tenu de ces changements de modalités, l'équipe médicale du CIEM a décidé de proposer de mettre à jour le calendrier vaccinal des adhérents (DTPolio ou DTCa Polio) avec remise d'un carnet de vaccination.

Docteur Dominique BATISSE
Docteur Dominique BATISSE
Médecin au CIEM
Vidéo Lancer la vidéo