CIEM
 
Fermer la fenêtre
Transférer cette page par email :
 
Destinataire 1 (email)
Destinataire 2 (email)
Destinataire 3 (email)
Destinataire 4 (email )
 
Votre nom
Votre adresse email
 
Bienvenue Nous vous invitons à lire ici des articles clairs, concrets et efficaces, rédigés par les membres de l’équipe médicale du CIEM. Notre volonté est de vous sensibiliser à travers une information fondée sur nos compétences et notre expérience.
Bonne lecture.
L’équipe médicale du CIEM.

La Légion d'Honneur du Docteur Jean-Pierre Cousteau : explications...

Candide : on dit la Légion d'Honneur la plus grande de nos décorations.

Docteur Pangloss : tu as tout à fait raison Candide, et la meilleure preuve en est bien aujourd'hui le Docteur Jean-Pierre Cousteau lui-même qui vient de la recevoir.

Candide : on dit aussi que c'est un homme de cœur ?

Docteur Pangloss : Candide, tu le sais, Jean-Pierre est cardiologue ; mais à nos yeux il est plus encore : il est, et on le dit en effet, d'abord un homme de cœur !

Candide : mais quelle différence y a-t-il entre un cardiologue et un homme de cœur ?

Docteur Pangloss : un cardiologue est toujours très savant, mais un homme de cœur, lui, ne sait jamais de quoi son cœur est fait : ce sont les autres qui le savent.

Candide : mais alors, Pangloss, tu dois savoir quelque chose sur Jean-Pierre Cousteau ?

Docteur Pangloss : oui, car on s'est connu au CIEM dès 1974. Tu vois, chaque jour a été pour nous la confirmation d'un collègue efficace, bienveillant, concédant à faire valoir son habileté lorsqu'il s'agissait de concilier, souvent, de réconcilier parfois, de conseiller toujours. C'est pour cela qu'il est devenu et qu'il aura été un excellent Directeur Médical du CIEM.

Candide : mais avec cette décoration y a-t-il un revers de la médaille ?

Docteur Pangloss : oui bien sûr, parce qu'il paraît qu'il va nous quitter ... Mais le médecin national des équipes de France de tennis qu'il fut aussi de longues années durant, saura transformer ce ... revers en coup gagnant.

Candide : ne penses-tu pas cependant que la Lettre du CIEM lui manquera ?

Docteur Pangloss : c'est probable, car il s'y investissait toujours avec bonheur et dans ce style qui lui est si particulier que jamais il ne lassait. C'est donc lui qui nous manquera ... à nous comme aux adhérents du CIEM.

Candide : alors, on peut dire bonne route au Docteur Cousteau ?

Docteur Pangloss : merci, homme de cœur, et que, durablement, pour toi et les tiens tout aille ... pour le mieux dans le meilleur des mondes !

Pour le Docteur Pangloss et au nom de tous les médecins du CIEM, son collègue le plus ancien, Bruno Graisely.

Docteur Bruno GRAISELY
Docteur Bruno GRAISELY
Médecin Interniste du CIEM
Vidéo Lancer la vidéo